Exploit historique des Irlandaises à Perth

Exploit historique des Irlandaises à Perth



L’Irlande a remporté la troisième étape du HSBC SVNS 2024 féminin à Perth dimanche 28 janvier, en battant l’Australie en finale.

Dans un stade qui affichait complet, l’Irlande a remporté sa première victoire sur le circuit mondial féminin de rugby à sept lors de sa deuxième finale seulement, mettant ainsi fin à une série de 29 défaites consécutives face à l’Australie.

Le public du HBF Park, qui accueillait pour la première fois un tournoi des Sevens Series, a bénéficié de conditions météorologiques presque parfaites, les deux équipes australiennes s’étant qualifiées pour la finale contre toute attente, mais elles n’ont pas eu droit à une fin rêvée, l’Irlande ayant finalement gâché la fête – et déclenché la leur.

La première victoire de l’Irlande, « attendue depuis longtemps »

L’Australie et l’Irlande avaient chacune perdu un match lors de la phase de poule, incluant la première défaite de la saison pour l’Australie (contre la Grande-Bretagne), tandis que Teagan Levi (AUS), absente pour cause de suspension depuis le premier match du tournoi, faisait un retour remarqué sur les terrains.

Après l’ouverture du score par Charlotte Caslick, Amee Leigh Murphy-Crowe (IRE) a immédiatement riposté, la pression irlandaise obligeant l’Australie à commettre des fautes. Levi a de nouveau relancé le jeu avant que Caslick n’encaisse un jaune après une série de fautes de la part de l’Australie. Lucy Mulhall donnait l’avantage à l’Irlande dans la foulée.

En début de seconde période, l’Australie était à la peine, et Levi – qui d’autre ? – égalisait sur une passe croisée de Caslick, quelques secondes après son retour sur le terrain. Mais l’Irlande ne se décourageait pas. Eve Higgins marquait sur leur seule attaque de la seconde période et les Irlandaises tenaient bon pour entrer dans l’histoire.

Alan Temple-Jones, le sélectionneur de l’Irlande, était presque sans voix : « Jouer l’Australie en Australie était déjà une opportunité incroyable pour les filles », a-t-il déclaré. « Nous sommes extrêmement satisfaits… les mots nous manquent.

« Nous nous sommes bien concentrés ces deux dernières semaines. Nous avions beaucoup de choses à améliorer après Dubaï et Le Cap… C’est irréel. »

La capitaine Lucy Mulhall a ajouté que cette victoire était « attendue depuis longtemps ». « Cette victoire a tellement d’importance et nous sommes très heureuses de l’avoir obtenue. C’est énorme pour le rugby féminin irlandais ; nous ne manquerons pas de fêter ça. »

La relance de la Grande-Bretagne confirmée par la médaille de bronze

La Grande-Bretagne a remporté la médaille de bronze – la deuxième dans l’histoire du HSBC Sevens – grâce à sa première victoire sur le circuit contre les États-Unis.

Privée de sa capitaine Abbie Brown, blessée, la Grande-Bretagne a inscrit quatre essais, dont un après une superbe action de coup de pied à suivre d’Isla Norman-Bell. L’ailière d’origine néo-zélandaise est en train de devenir la star d’une équipe britannique en pleine progression.

Un peu plus tôt, l’Irlande avait mis fin à sa série de défaites en demi-finales (une seule victoire sur sept) en battant la Grande-Bretagne 31 à 7, alors qu’elle participait à sa deuxième demi-finale du HSBC SVNS.

Lucy Mulhall a fait la différence en inscrivant deux des cinq essais de l’Irlande dans une démonstration individuelle de rythme, de puissance et d’expérience. Norman-Bell a permis à la Grande-Bretagne de se consoler en inscrivant un superbe essai en solitaire dans sa propre moitié de terrain.

L’Australie, privée de Maddison, l’autre sœur Levi, suspendue pour toute la durée du tournoi, a été trop forte pour les États-Unis dans l’autre demi-finale. Les Aussies avaient remporté les deux tournois du SVNS 2024 après des finales très disputées à Dubaï et au Cap, mais n’avaient plus atteint la finale des Series sur leur sol depuis cinq ans avant ce week-end.

Malgré un nouveau revers en début de match avec la perte de Bienne Terita sur blessure, l’Australie a fini par dominer une défense américaine résolue pour s’imposer 24 à 7, l’essai le plus marquant étant celui de Dominique du Toit sur 60 mètres.

L’Irlande passe à la quatrième place du classement général du SVNS, tandis que l’Australie reste largement en tête. La Grande-Bretagne est l’autre grande gagnante du week-end, quittant la zone de relégation pour la première fois de la saison.

Le HSBC SVNS 2024 se déplacera à Vancouver, au Canada, pour la prochaine épreuve de la série, du 23 au 25 février.





Source

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

JKJK JKJK JKJK JKJK JKJK JKJK JKJK JKJK JKJK JKJK